Le comité d’experts travaille conformément aux méthodes établies à l’échelon national et international pour l’évaluation des procédures médicales (« health technology assessment »). Sur la base d’une analyse systématique des bases factuelles, il procède à une évaluation et formule une recommandation. Les recommandations pour ou contre des mesures de dépistage précoce sont élaborées en quatre étapes, puis communiquées.


Identification et choix des thèmes

Le secrétariat est toujours prêt à recevoir des suggestions de thèmes. La décision des thèmes à traiter par le comité incombe à l’organisme responsable.

Scoping (concrétisation)

Le comité d’experts charge un mandataire de ce que l’on appelle le scoping. Cette phase sert à cerner la question et à concrétiser la méthode. Dans le cadre d’une consultation, le rapport de scoping est envoyé à des parties prenantes choisies en fonction du thème et sert de base à l’assessment.

Assessment (évaluation)

Le comité d’experts charge une équipe d’assessment du relevé systématique et de l’évaluation des bases factuelles disponibles. A cette phase également, des parties prenantes choisies en fonction du thème sont priées de commenter le rapport d’assessment.

Appraisal (appréciation)

Dans le cadre d’un processus structuré et transparent, le comité d’experts dépistage du cancer procède à une appréciation sur la base du rapport d’assessment et formule une recommandation.

Communication

Le comité d’experts publie les rapports (scoping, assessment, appraisal) et les recommandations.